Pfizer France : suppression de 700 emplois

vendredi 12 décembre 2008

"Sept cents personnes vont devoir quitter l’entreprise de maniĂšre contrainte", a prĂ©cisĂ© aujourd’hui GĂ©rard Bouquet, vice-prĂ©sident de Pfizer France [1], confirmant l’article rĂ©cent du quotidien Ă©conomique Les Ă©chos [2].

Afin d’expliquer la nĂ©cessitĂ© d’une rĂ©organisation globale, l’entreprise invoque notamment la perte d’exclusivitĂ© de plusieurs molĂ©cules au profit des gĂ©nĂ©riques et l’augmentation des coĂ»ts de recherche et de dĂ©veloppement des mĂ©dicaments.

Il s’agit donc d’une rĂ©Ă©valuation Ă  la hausse du plan d’Ă©conomie annoncĂ© en janvier 2007 par le premier groupe pharmaceutique mondial, qui comportait la fermeture de plusieurs usines et laboratoires (dont le laboratoire de recherche et dĂ©veloppement d’Amboise), l’abandon du dĂ©veloppement du torcĂ©trapib et celui de l’atorvastatine (Lipitor) et la suppression de 10 000 emplois dans le monde (10 % de l’effectif total et 504 emplois en France). Mais, pour la CFDT, 892 salariĂ©s seront concernĂ©s par cette restructuration et, bien que la direction prĂ©tende favoriser dans l’immĂ©diat les dĂ©parts volontaires, il est difficile de croire qu’une rĂ©duction d’effectifs d’une telle envergure puisse ĂȘtre rĂ©alisĂ©e uniquement dans ce cadre.

[1] Pfizer France - Le site officiel.

[2] Les Ă©chos. Pfizer va supprimer plus d’emplois que prĂ©vu en France.


Tweet
 



Forum