Accueil > La tribune > L’inefficacité de la maîtrise publique des dépenses de santé en (...)

L’inefficacité de la maîtrise publique des dépenses de santé en France

vendredi 1er juin 2007

La note économique de Valentin Petkantchin rédigée pour l’institut Molinari est éloquente. Elle souligne l’insuccès des réformes engagées depuis dix ans afin d’améliorer la gestion financière de l’assurance maladie française.

De plus, l’auteur stigmatise la situation de monopole de la sécurité sociale en France, en partie responsable d’immobilisme, et il souligne le risque de dérive évolutive vers une relation médicale dont l’aspect administratif est privilégié aux dépens d’une prise en charge médicalement et déontologiquement satisfaisante du patient.

Le solde du régime général d’assurance maladie en milliards d’euros, 1986-2006.
Note : chiffre prévisionnel pour 2006.
Source : Eco-Santé France 2007.
L’inefficacité de la maîtrise publique des dépenses de santé en France

Pour contenir les coûts du régime public d’assurance maladie, les pouvoirs publics en France
ont cru pouvoir rééquilibrer ses comptes par différents plans de redressement. Face à l’inefficacité
de ces plans ils ont mis en place - surtout depuis 1996 - une multitude de mesures de maîtrise des
dépenses de santé et de contrôle des soins fournis aux malades. Cependant, ces mesures s’avèrent
inefficaces et les déficits se succèdent. Dans le contexte du monopole de la Sécu, elles risquent en
revanche de rendre le système de santé dans son ensemble plus rigide et plus bureaucratisé au
détriment des patients.
[...]

Valentin Petkantchin


Voir en ligne : Institut Economique Molinari